top of page
MK_BernadetteII_62.jpg
MK_EXPO38.jpg

Bernadette Lefevere,

l’argile dansante

‘Je veux faire danser l'argile, la terre’

"Je veux faire danser l'argile, la terre" dit Bernadette Lefevere. Son travail s’exprime par des formes sculpturales en rapport avec le corps humain, mais pas systématiquement. Elle crée des formes qui suggèrent le corps, mais ne le représentent pas comme tel. Chacun peut y exercer son ressenti à sa manière. Elle s'inspire - comment en serait-il autrement ? - du mouvement de la danse, des chorégraphies de Rosas ou de Sidi Larbi Cherkaoui, par exemple.

À l'académie, elle a surtout appris à regarder les courbes. "On sent quand une courbe est bonne ou pas, on le sent avec les doigts, mais aussi avec le ventre, avec tout son être. Apprendre à regarder est une attitude". Chaque forme est d’abord élevée en colombins - sans savoir exactement où elle finira. "Sans plan bien précis, le résultat est souvent plus beau, j'aime être surprise. Une courbe est bonne, une autre ne l'est pas".

La céramique lui a appris à accepter le hasard et l’incertitude mais aussi à sentir si la forme est juste ou pas. Cette intuition vaut non seulement pour l'argile mais pour tous les aspects de la vie. Si une forme n'est pas assez forte, elle la rend à l'argile. A chaque forme que je réalise, je me défais d’une autre. Je ne fais pas de compromis avec l’argile.

Donner cours de céramique est très enrichissant car c’est un processus d'apprentissage continu. "Lorsqu'une pièce sort du four fissurée ou déformée, on se demande toujours ce qui a mal tourné : une bulle d’air, une mauvaise manipulation? Ce n'est jamais la faute de l'argile mais c’est toujours toujours notre responsabilité. L’argile est très  généreuse, il faut lui laisser le temps, la remettre à l'eau, alors elle oublie, elle n’est pas rancunière. L'argile a une mémoire lorsqu'on la travaille, mais elle sait se montrer indulgente. On peut toujours recommencer, réparer. Cela fait du bien de travailler l'argile avec les mains, elle guérit et nous apaise".

 

Il y a plus de vingt ans, Bernadette, alors kinésithérapeute, a suivi une formation en céramique au SLAC à Louvain et elle n'a plus arrêté depuis. Entre temps, elle est céramiste à plein temps. En dehors de ses propres créations, elle donne également des cours et des stages. Elle est également l'initiatrice du projet "Clay Expressions On Tour".

MK_Bernadette_193.jpg
MK_Bernadette_166.jpg
MK_Bernadette_046.jpg
bottom of page